La traite négrière Atlantique

L'exemple nantais

 

La mémoire « participe en effet à la formation d’esprits éclairés et de citoyens responsables, tolérants et ouverts à autrui. » (BO n° 41 du 10 novembre 2005, circulaire N°2005-172 du 2-11-2005 : Mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions).

Nantes, ville négrière, est un haut lieu de mémoire en France sur l’esclavage.

 

 

Depuis maintenant 4 ans, la Ligue de l'enseignement - FAL 44 participe à ce devoir de mémoire par l’intermédiaire de diverses animations et en partenariat avec de nombreuses structures (ville, musées, archives, associations...).

 

Plusieurs objectifs sont recherchés :

• permettre aux élèves du cycle 3 jusqu’au lycée d’acquérir des connaissances scientifiques sur ce thème en rapport avec les programmes officiels.

• aborder le traitement d’une « question sensible » permettant d’éclaircir la lisibilité du rapport parfois complexe entre Histoire et Mémoire(s).

• permettre aux enseignants la mise en place de parcours interdisciplinaires (Histoire, Lettres, Arts plastiques...).

Des animations et visites guidées possibles pour comprendre et construire la   citoyenneté :

Jeu de piste dans un quartier nantais permettant aux élèves d’acquérir des connaissances sur la traitre négrière et plus particulièrement d’appréhender l’histoire coloniale de la ville et du port de Nantes.

Une visite guidée de salles au château des ducs de Bretagne à Nantes qui permet d’aborder les facteurs qui ont contribué à l’essor du commerce, la description des activités sur les 3 continents, les richesses engendrées et les abolitions successives.

Vous découvrirez dans cette nouvelle plaquette, une présentation qui se veut la plus exhaustive possible des autres partenariats à envisager avec nos services.

PlaQ-ÉcolesFAL-2013.pdf
Document Adobe Acrobat 5.4 MB